Conger! Conger! // Conger! Conger! (EP)



J'ai récemment abordé le sujet du label XcRoCsrecords, voici venue l'heure, après en avoir mis en exergue la précieuse originalité, d'évoquer ses sorties, toutes de grande valeur et collant parfaitement à l'esprit qui anime Fred et Jul, les deux "tenanciers" avides de musiques différentes et décalées. Pour ce faire, je fais le choix, en attendant les indispensables Red Space Cyrod et CaVe CaNeM, de ce tout premier EP de Conger! Conger!

Ce trio marseillais offre en effet sur les cinq titres de ce beau 8 cms une palette sonore élargie et constamment attrayante, aucune faute de goût, bien au contraire, n'étant ici à déplorer. On part d'un morceau post-punk époustouflant, "My Neighbour's Dreams", aux relents Gang Of Four bien digérés, gorgé de guitares volubiles et acérées (ce titre m'évoque d'ailleurs, c'est dire son excellence, ma dernière révélation en date: les brestois de Mnemotechnic), pour conclure sur ce "Nevermind" noise, saccadé et groovy, qui lui me rappelle Heliogabale. Le contenu est donc plus que crédible, et Conger! Conger!, produit ici par Fred de Benedetti et Nicolas Dick (deux Kill The Thrill, peut-on espérer mieux?) y apporte une touche personnelle, comme le saxo de Julien Lemonier sur ce même Nevermind énorme et déroutant, qui ralentit pour prendre fin sur une note percutante, sorte de trans-noise à la Marvin entièrement irrésistible.

Entre les deux, il y a par exemple l'émotionnel "Haunted", capable de damer le pion au The Notwist de Pilot, et qui par son côté pur et léger, complète magnifiquement le panel des intervenants, qu'il convient de mettre en avant pour ces morceaux d'une perfection totale.

Plus loin, "Clouds" nous fait don d'une atmosphère légèrement plus vivace mais porteuse d'une sensibilité similaire, étayée par des sonorités spatiales ingénieuses. De surcroît, le chant en Français, utilisé pour ce titre, passe remarquablement bien et en fait une réussite de plus, à laquelle succède "Man+Child=Gun". Long de plus de 7 mns, celui-ci sonne comme le parfait compromis, simultanément doucereux et noisy, de ce que Conger! Conger! sait faire, et offre un break de toute beauté, tendu et alternant les climats avec une grande maitrise tout en usant de voix, samplées si je ne m'abuse, du meilleur effet.

Inutile d'en dire plus, on tient en ce ressortissant de chez XcRoCs un nouveau candidat, au potentiel considérable, à la prise en main d'une scène "autre" à laquelle ses compagnons de label sont également susceptibles d'apporter d'excellentes choses.



3 commentaires:

radiokultura Noise R'us a dit…

que c'est bien ça, connaissais pas, merci mon bon Will
a bientôt

PSYCHOCANDY a dit…

C'est pour ça qu'il faut venir ici, Thierry! ;)

Ukhan Kizmiaz a dit…

Wé suis viendez !! et je vais resté un peu je crois !